NumEtik

Avant tout, soyons d’accord sur la définition de “Numérique Responsable :

Il est indispensable d’avoir une vision globale du numérique responsable, le numérique ne se limite pas au matériel, à la conception et à la technique. Le numérique responsable doit également être vu à travers ses impacts sur : l’éthique, la citoyenneté, l’accessibilité, la diversité, le respect humain, la santé mentale, la sobriété, la souveraineté, la cybersécurité et l’engagement et doit répondre aux trois impératifs : Social, écologique et éthique. Le numérique responsable doit idéalement être l’ »IT for green« , créant ainsi un écosystème qui semble éloigner des acteurs qui travaillent sur des questions telles que la fracture numérique, l’inclusion numérique, la parité dans les métiers du numérique, la cybersécurité ou la gestion des données et ne pas se contenter du “Green It”.

Aujourd’hui l’entreprise doit contribuer à résoudre les problèmes sociétaux et environnementaux.

Pour qu’une entreprise puisse se considérer réellement partie prenante dans le numérique responsable, il est essentiel qu’elle soit déjà engagée, ou qu’elle soit résolue à l’être, dans une approche globale de responsabilité sociétale. L’exercice de la responsabilité numérique sur les enjeux environnementaux, éthiques ou d’inclusion ne constitue qu’un aspect parmi l’ensemble des engagements RSE de l’organisation.

En général, l’entreprise doit opérer des changements à tous les niveaux de sa chaîne de valeur afin de réduire son empreinte environnementale, sans chercher simplement à la compenser (arrêter de planter des arbres). La création d’une économie résiliente et durable qui fonctionne pour le bien commun devrait intéresser chaque entreprise, son succès et son fonctionnement dépendent de la société. Comment les entreprises peuvent elles donc trouver des moyens d’explorer le potentiel numérique pour favoriser le bien-être de toutes les parties prenantes (y compris les générations futures) tout en atténuant les effets négatifs des technologies par rapport aux limites écologiques et sociales existantes ?

Comment devenir une entreprise plus responsable dans le contexte de l’économie numérique ? Si la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est désormais une notion assez bien connue, la responsabilité numérique des entreprises (RNE) en est encore à ses débuts. Pourtant, le numérique est partout, il refaçonne et étend les responsabilités traditionnelles des entreprises dans un contexte sans précédent.


Qu’est-ce que le Numérique Responsable ?

Une vision globale, le numérique responsable ne concerne pas que le matériel, les réseaux, les applications et le web.
Le numérique responsable regroupe 7 thématiques, sur lesquels agir pour une technologie :

– Plus engagée : Faire du numérique un levier de solidarité, un démultiplicateur d’impact, au service de causes sociales et environnementales.
– Plus respectueuse de l’humain : Prendre nos responsabilités en tant que concepteurs et conceptrices d’applications pour ne pas jouer sur les vulnérabilités humaines face aux technologies.
– Plus sobre : Maîtriser son impact environnemental, imaginer une technologie plus respectueuse du vivant et plus sobre énergétiquement.
– Plus citoyenne : Construire ensemble des technologies ouvertes, qui protègent la vie privée et les libertés numériques de chacun.
– Plus accessible : Lutter contre la fracture numérique et rendre les technologies accessibles à tous et toutes, quels que soient nos âges, nos classes sociales ou nos handicaps.
– Plus diverses : Agir pour plus de diversité parmi les concepteurs et conceptrices de nos technologies, afin de construire ensemble des produits à l’image de la population.
– Plus souveraine : Cybersécurité, stockage des données, …,


Pourquoi le Numérique Responsable ?

La raison première pour passer à un numérique responsable doit être l’apport de valeur pour l’entreprise. A travers les valeurs portées par le Numérique Responsable, définir la mission de l’entreprise, la marque en l’employeur et l’image de marque.

Le monde tourne autour du numérique que se soit au sein des entreprises ou dans notre vie privée (pour le divertissement, pour répondre aux injonctions administratives, …). Notre économie est liée au numérique, peu importe notre activité, même si votre activité ne nécessite qu’un smartphone. Notre administration nous contraint au numérique entre autres.

Mais ce numérique qui nous rend de service, n’est pas neutre pour notre environnement :

4% de GES (Gaz à Effet de Serre) au niveau mondial

10% de la consommation d’électricité mondiale produit à plus de 90% par des énergies fossiles.

0,6% soit 400 milliards de mètres cubes par an
(Green-IT, ADEME, The ShiftProject).

Ces chiffres augmentent de manière exponentielle chaque année. Ce numérique engloutit également plus de 70 métaux rares, dont certains vont disparaitre de la planète dans les 3 ans (The ShitProject) et la quasi-totalité d’ici 2050 (Green-It).

Imaginez-vous une vie sans numérique en 2050 voir avant, par manque de matière première ?

Alors non le numérique n’est pas virtuelle même si on parle de dématérialisation, de stockage dans le nuage, de monde virtuel, ….
Le numérique a une importante empreinte carbone et écologie, sans parler de l’IA Générative qui est en train de fausser toutes les prévisions. Alors aujourd’hui il s’agit ni plus ni moins d’atteindre un niveau de vie soutenable, en mettant le curseur du numérique responsable et éthique au bon niveau.

Le numérique s’est infiltré dans toutes les strates de notre vie et de notre économie et il nous ronge de l’intérieur. Le numérique responsable et éthique n’est plus une option, c’est une obligation.

Et n’oublions pas qu’il y  a des réglementations à respecter, la loi REEN (réduire l’empreinte environnementale du numérique) , la loi AGEC (anti gaspillage et économie circulaire) entre autres. Sans les impacts ESG (critères environnementaux, sociaux et de gouvernance) et les obligations de publication CRSD (Corporate Sustainability Reporting Directive).

Parce qu’il apporte aux organisations et entreprises de la valeur ajoutée, une image de marque à la hauteur des attentes d’écoresponsabilité des clients et des collaborateurs de l’entreprise et un ROI augmenté.


Pour qui le Numérique Responsable ?

Le Numérique Responsable concerne tous les organismes : Entreprise, Service public, … est ceci peut importe leur tailles. Saviez-vous que parmi les entreprises à mission 53% sont des TPE ?

Et de manière réglementaire : Sont concernées l’Etat, les organismes et collectivités publiques, les communes de plus de 50 000 habitants de manière obligatoire (Loi REEN, AGEC, …)


Le Numérique Responsable (RNE) est également devenu un domaine à part entière intégré à la RSE pour les entreprises (RSE/RNE). NumEtik permet d’ailleurs de piloter et d’optimiser votre RSE à partir de la RNE.
Et concerne encore plus particulièrement les entreprises de plus de 250 salariés depuis le 1er janvier 2023 avec l’obligation de mesurer leurs impacts ESG.

Vous voulez donner du sens à votre activité ? Tout en préservant votre rentabilité et augmenter votre ROI ?

Numérique responsable pour qui ?

Par où commencer ?

Sensibilisation au Numérique Responsable 
Créer une culture durable dans votre entreprise – Engager toutes les parties prenantes
L’achat du bon matériel, la fabrication du matériel comptant pour 80% pour de l’empreinte carbone du numérique responsable.

Formations

Impacts environnementaux du numérique – France Université Numérique et INRIA
Institut du Numérique Responsable

Appliquez les principes du Green IT dans votre entreprise
Foundations of Humane Technology

Organismes et Associations


Interventions en tant que Facilitateur NR à temps partagé


J’interviens le temps nécessaire
 pour implémenter votre démarche NR dans votre entreprise/organisation et éventuellement pour un suivi régulier et des questions occasionnelles.

Afin de garantir qu’une démarche « numérique responsable » puisse être engagée et animée au sein de l’organisation, j’initie et j’accompagne la démarche dans votre entreprise en relation directe avec le dirigeant. Tout commence par la mise en place d’équipe NumEtik, puis à la mise en place et à la coordination des actions pour un numérique plus responsable au sein de l’organisation. Je travaillerai non seulement avec la DSI mais également de façon transverse dans l’organisation.

Je construis en concertation avec les différents métiers et les différents services, la stratégie et le plan d’action « numérique responsable » en tenant compte des impacts environnementaux, sociaux et économiques.

Pour amener à bien ce projet, il est indispensable d’avoir l’oreille de la direction pour pouvoir être entendue, en collaboration directe avec la personne en charge de la responsabilité sociétale de l’organisation (RSE/RSO), avec un positionnement dans l’organisation analogue à celui du Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI) ou du DPO (délégué à la protection des données).

Dans les petites structures, une personne référente Numérique Responsable peut être nommée au sein de l’entité, en plus de ses autres attributions. Cette responsabilité peut également être partagée au sein des équipes.

La méthodologie NumEtik s’applique également à toute votre RSE, elle permet le pilotage et l’optimisation de cette dernière.


Accompagnement aux appels d’offres

 A partir du 1er janvier 2024, il vous sera demandé de démontrer vos dires et de prouver les actions que vous avez mises en œuvre en interne et dans vos références.
A quelles questions concernant la Responsabilité Numérique des Entreprises (RNE) devrez-vous répondre dans les appels d’offres à partir de 2024-25 dans les appels d’offres publics ?

Et quelles preuves devrez-vous apporter dans ces mêmes réponses dans les appels d’offres ?

Exemple de questions dans les appels d’offres à venir :

Êtes-vous en mesure d’apporter conseils et préconisations sur les aspects de performance environnementale des prestations objets du projet d’achat ?Merci de détailler sur quels aspects et de justifier de vos compétences

Les salariés affectés à la réalisation des prestations objet du projet d’achat sont-ils formés aux bonnes pratiques vis-à-vis de la performance environnementale des prestations, en particulier en ce qui concerne la conception responsable des services numériques ?
Pouvez-vous détailler ? (type et sujet des formations, durée, nombre et profil des salariés formés et fréquence de formation, caractère certifiant des formations.)

Les salariés affectés à la réalisation des prestations objet du projet d’achat sont-ils formés à l’accessibilité numérique ?
Pouvez-vous détailler ? (type et sujet des formations, durée, nombre et profil des salariés formés et fréquence de formation, caractère certifiant des formations.) 

L’évaluation de l’empreinte environnementale du projet est-elle prévue en tenant compte des cycles de vie de l’ensemble des composants du projet ?
Pouvez-vous détailler votre démarche ?

Mettez-vous en œuvre des bonnes pratiques permettant d’assurer une conception responsable des services numériques objet du projet d’achat ?
Pouvez-vous détailler votre démarche ?

Connaissez-vous le dispositif d’insertion par l’activité économique ?
Avez-vous déjà mis en œuvre une collaboration avec les acteurs du handicap (EA/ESAT), ou de l’insertion par l’activité économique (EI, ACI, GEIQ, ETTI) notamment au travers de l’exécution de marchés publics ?


Autres interventions

Séminaire : Sensibilisation au Numérique Responsable (sur une demi journée ou sur une journée)
Séminaire : RNE et et appel d’offres service numérique
Séminaire : Mise en œuvre d’un servie numérique responsable
Séminaire : Cycle de d’un service numérique
Sensibilisation à l’IA Générative Responsable
Sensibilisation au Marketing Digital Responsable

Atelier : EcoConception – EcoDesign – Accessibilité

DARA Numérique Responsable : Diagnostic – Analyse – Recommandation – Audit (me contacter)

Transformer votre ESN en ESNR
Mettre en œuvre votre RSE grâce à la RNE (me contacter)

Accompagnement à la réponse aux appels d’offres avec critères de numérique responsable
Accompagnement à l’Eco-conception (me contacter)
Accompagnement à la Sobriété Editoriale 


Nous contacter

Lien Linkedin
Lien email
Lien appel téléphonique

eric@reinbold.fr

06.28.05.56.84

A propos


Site statique sans cookie et sans captation de données – Responsable de publication : Eric Reinbold  
Hébergement vert en France et Suisse par PlanetHoster – Crédit Image  Vecteezy